Accueil  >  TUICE > TRAAM 2013 - 2014

Rubrique TRAAM

TRAAM 2013 - 2014

Quelle place pour le problème ouvert dans la pratique quotidienne ?
Des problèmes ouverts : lesquels ? pour quoi faire ?
Présenter un problème avec des vidéos...

Extraits des programmes du collège, BO spécial n° 6 du 28 août 2008 :

« Faire des mathématiques, c’est se les approprier par l’imagination, la recherche, le tâtonnement et la résolution de problèmes, dans la rigueur de la logique et le plaisir de la découverte. »
« Dans la mesure du possible, les problèmes posés s’inspirent de situations liées à la vie courante ou à d’autres disciplines. Ils doivent pouvoir s’exprimer de manière simple et concise et laisser dans leur résolution une place à l’autonomie et à l’initiative des élèves. »
« L’organisation et la gestion des données sont indispensables pour comprendre un monde contemporain dans lequel l’information chiffrée est omniprésente, et pour y vivre. Il faut d’abord apprendre à lire et interpréter des tableaux, schémas, diagrammes, à réaliser ce qu’est un événement aléatoire. Puis apprendre à passer d’un mode de représentation à l’autre, à choisir le mode le plus adéquat pour organiser et gérer des données… cette partie des mathématiques contribue à former de jeunes adultes capables de comprendre les enjeux et débats de la société où ils vivent. »


L’équipe académique se propose de mettre en œuvre des séquences basées sur la résolution de problèmes ; les travaux proposés pourront s’appuyer sur le travail en ligne et en différé. En lien avec au lycée l’enseignement d’exploration Méthodes et Pratiques Scientifiques, on peut imaginer l’étude de situations mettant en œuvre la démarche d’investigation et traitées en "fil conducteur" sous formes de problèmes ouverts avec discussion en ligne. Face à un tel problème ou une situation complexe, il est possible au collège comme au lycée, par le recours aux TUICE, de développer une démarche d’investigation mettant en œuvre les compétences suivantes :

  • utiliser des outils logiciels pour résoudre des problèmes de mathématiques ;
  • expérimenter, conjecturer ;
  • faire preuve d’autonomie, d’initiative ;
  • avoir une attitude critique ;
  • communiquer à l’écrit ou à l’oral une solution (tableur dans le cas du numérique, logiciel de géométrie dynamique…),

Les thèmes d’étude retenus :

  • les codages (collège – lycée) ;
  • les statistiques ;

Les différentes phases du travail pour les élèves :

  • rechercher des informations chiffrées sur Internet ;
  • trier l’information, extraire les données utiles ;
  • pratiquer une démarche scientifique ;
  • confronter des méthodes, débattre de solutions ;
  • trouver des algorithmes de résolution ;
  • communiquer ;
  • pratiquer une démarche de projet pour acquérir des connaissances, ou développer des savoir-faire.

Les différentes phases du travail pour l’équipe :

  • définir les environnements et les usages ;
  • tester des situations ;
  • analyser la place et le rôle de cette pratique dans l’enseignement des mathématiques ;
    proposer une utilisation des ENT comme un prolongement naturel des cours ;